Les bienfaits du yoga, la version de Clo

Alors voilà, si tu n’étais pas au courant, on est des yogis ! On est donc hyper souples, on tient en équilibre sur un petit doigt et on boit notre thé en lotus… sur la tête. FAUX ! Avec Alex on a un parcours bien différent concernant le yoga : je suis un peu une autodidacte depuis 3 ans et ce monsieur est débutant tout frais, tout neuf.

Ce que je trouve merveilleux dans la pratique du yoga (oui je reviens avec mes paillettes) c’est qu’il n’y a pas besoin d’être professionnel.le pour apprécier les effets que ça apporte sur le corps et l’esprit. Licorne et papillons, ne juge pas avant d’avoir finir de lire.

On a chacun une approche et un niveau différents, c’est pourquoi on pense qu’il est plus enrichissant pour toi d’avoir nos deux versions. Voici leurs histoires TOUDOUM !

Sans rire, pour aujourd’hui ce sera ma version des faits et Alex te racontera la sienne plus tard.

Comment j’ai commencé le yoga ?

Pour que tu comprennes bien la suite, reprenons aux premiers commencements du monde. Humour !

Comme certains le savent, ça fait presque 3 ans que j’ai découvert et commencé le yoga. Acclame-moi public ! Quand je dis « découvert », c’est plutôt re-découvert car, comme beaucoup, j’avais cette image des gens un peu perchés dans leur tête et/ou contorsionnistes à laquelle je ne m’identifiais pas du tout… Mais une de mes lectures a fait « tilt ». Le livre en question c’est : Miracle Morning d’Hal Elrod. Si cette méthode a été très enrichissante sur bien des plans de ma vie, elle m’a apporté une vision complètement différente sur le yoga et la méditation. Un article viendra d’ailleurs sur la méditation.

Quand je pensais que cette pratique était réservée aux gens souples et détendus de la life, l’auteur présente le yoga comme un moyen de se mettre doucement en action dans sa journée. Était-ce si simple ? J’étais toujours un peu septique quand même. Je termine le livre en deux jours et je décide de me faire un petit programme du matin. Si j’avais voulu te faire peur j’aurais dit « routine matinale » mais j’aimerais que tu restes encore un peu.

On y est ! Après quelques recherches, je tombe sur un petit enchaînement doux spécial « on casse la raideur du matin ». Je l’ai su bien plus tard mais ce petit flow de 10-15 minutes seulement n’était autre que… les salutations au soleil, comme on les appelle dans le jargon. Dans ma nouvelle routine matinale, le yoga devient le moment que je préfère ! Les étirements me réveillent en douceur et surtout, ça me met dans un bon mood dès le matin. C’est beau, avoue !

Les bienfaits constatés du yoga sur moi

Maintenant que tu connais mes débuts dans le yoga, ce qui est vraiment intéressant, ce sont les effets que ça a produit sur moi.

Le Préambule du bâton

Petite info capitale que je n’avais pas précisé avant : J’AI TOUJOURS ÉTÉ UN BÂTON ! Ça, c’est dit ! Pour te donner une meilleure idée, en me baissant au max, je touchais seulement mes tibias. Voire mes chevilles dans les très bons jours. Est-ce que c’est dû à mes 15 ans d’équitation ? Je ne sais pas ! Toujours est-il que je commence le yoga en étant l’incarnation de la raideur. Yes, ça promet !

On ne va pas se mentir, je ne suis pas devenue plus souple du jour au lendemain. Mais après quelques mois de cette courte pratique réalisée 5 jours par semaine, je sens que la souplesse arrive doucement et je peux même toucher mes pieds du bout des doigts. Crois-moi que le jour où c’est arrivé, j’ai fait ma danse de la victoire !

Comme tout humaine normalement constituée, ma pratique n’a pas été aussi assidue que prévue. La première année était plutôt bien mais la deuxième beaucoup moins : pratique pendant deux mois, un mois d’arrêt, reprise pendant trois mois, nouvel arrêt… Et l’air de rien, la souplesse se perd un peu. Ok ça revient vite aussi, j’arrête de faire ma drama queen… Mais quand même, ça ralentit la progression. Tout ça pour dire que ma bonne résolution de l’année était de pratiquer tous les jours : pas 5 jours par semaine mais bien 7/7 jours. Depuis le 2 janvier, j’ai aussi fait évoluer ma pratique en travaillant des postures différentes, ce qui a fait passer mes séances de 10-15 minutes à 30-45 minutes, comme je te disais dans le dernier article. Figure-toi que, même si cet objectif était ambitieux, je n’ai manqué que 3 jours depuis le début de l’année (2 jours où j’étais malade et 1 jour perdu dans le continuum espace-temps). Standing ovation s’il-vous-plait !

Je passe désormais en bagage cabine !

“Et qu’est-ce qu’elle a gagné la petite dame ?” Plus de souplesse, une meilleure concentration et de l’équilibre. Ce dernier point est littéralement vital pour moi, j’ai déjà un problème de perception dans l’espace, si en plus je tangue c’est la fin…

Parlons bien, parlons concret. A l’heure où je te parle (il est 14h25 si ça t’intéresse), voilà ce qui a changé :

  • Je touche mes mains au sol. Pas genre le bout de mes doigts, les jambes pliées, non, non ! Je pose mes paumes de main au sol et les jambes tendues. Oui, c’est énorme, j’en suis bien consciente !
  • C’est compliqué à illustrer mais j’arrive à me concentrer plus rapidement. Ça, c’est grâce aux postures d’équilibre qui obligent à se focaliser sur l’instant au lieu de penser à sa liste de courses.
  • Et enfin, je tiens en équilibre sur une jambe, l’autre en l’air et les mains devant ma tête ; mais aussi et surtout en headstand (équilibre sur la tête et les avant-bras). Oui, messieurs dames, c’est une révolution !

Si ce n’est pas merveilleux tout ça ! Bon par contre, je suis aussi devenue accro : je ne me vois pas commencer ma journée sans faire mon yoga. Pour certains c’est la douche qui lève le brouillard, pour moi c’est le yoga !

Mes conseils pour débuter le yoga

Comme tu te doutes, je ne suis pas prof donc les conseils que je peux donner sont ceux qui découlent de mon vécu.

Si je peux te donner les 3 conseils dignes de la parole d’un grand sage :

1)    Ne te décourage pas par ce que tu vois.

Les réseaux sociaux c’est super, ça donne accès à plein de contenu, à des tips de vrais coach, etc… Mais ça peut aussi te frustrer. Entre les postures en tête à tête avec ses doigts de pied et les silhouettes toutes élancées et élégantes… Attention, je ne me blâme pas ces gens ! Attends que j’arrive à tenir sur les mains et tu me verras à l’envers sur toutes les photos de familles ! Je dis simplement que ce n’est pas toujours représentatif de la réalité.

Mon appel au monde : il n’y a pas besoin d’être une fille, souple, fin.e, sportif.ve, équipé.e, en legging… pour pratiquer le yoga. Il suffit juste d’avoir envie de prendre soin de soi ! La souplesse permet une meilleure mobilité au quotidien et ce n’est pas réservé qu’à certaines personnes.

De même, tu n’es pas obligé.e de faire des postures impressionnantes pour dire que tu pratiques. Le yoga commence dès les premiers étirements, et d’ailleurs la simple pose de l’enfant est une posture (tu iras voir si tu ne la connais pas). Ne crie pas « au complot » avec la photo que j’ai choisi pour cet article, j’étais juste fière de moi ok ! En vrai, je tombais aussi délicatement qu’un arbre au sol quand je m’exerçais encore…

2)    Pratique et célèbre les petites victoires

Que ce soit 10 minutes par jour, 30 minutes tous les deux jours ou 1h par semaine, la régularité est plus importante que la fréquence ou même la durée. C’est le temps qui fera que tes muscles vont s’étirer et que ton corps gagnera en mobilité.

Si certains objectifs sont plus durs à atteindre, commence par être bienveillant.e envers toi-même, le yoga c’est de la détente, n’oublie pas. Mais surtout, célèbre tes avancées ! Sois reconnaissant.e des étapes que tu franchies avant de poser le prochain objectif. C’est vraiment important pour ton esprit et ton corps d’ancrer ce qu’il s’est passé en plus de cultiver (attention, âmes sensibles s’abstenir, un mot de licorne va suivre) la gratitude !

3)    Suis des cours de pro

Être autodidacte c’est bien, mais pas toujours. Je ne suis des cours vidéo que depuis le confinement et je progresse beaucoup plus vite. Pratiquer seul.e peut faire prendre des mauvais placements qui peuvent par la suite se solder par des tendinites par exemple. Il faut du temps pour en arriver là mais toujours est-il qu’un cours vidéo, voire un cours physique de temps à autre, permet de corriger ses erreurs et d’avoir des conseils pour mieux se placer.

Un autre point qu’on peut difficilement développer seul.e : la cohérence entre les mouvements et la respiration. Quand on débute c’est très difficile de caler les deux, crois-moi, mais en suivant un cours, les profs précisent toujours quand il faut inspirer et expirer. Ça enlève une belle épine du pied !

Et vu que je suis vraiment sympa, je vais te donner le compte Instragram des personnes que je suis.

Elles m’ont vraiment aidé à progresser par leurs posts, leurs vidéos explicatives, leurs cours live et aussi leur bonne humeur.

Lance-toi petit oiseau !

J’espère t’avoir inspiré, appris des choses ou même carrément donné envie de tester. Là je serais comblée ! Dis-nous tout en commentaire ou pose-nous tes questions si tu en as, on fera tout pour t’aider du mieux qu’on peut.

Si tu pratiques déjà le yoga, comment as-tu commencé ? Aurais-tu d’autres conseils à partager à ceux qui voudraient se lancer ?

Je t’ai tout dis, il n’y a plus qu’à te jeter à l’eau ! N’oublie pas que le yoga est un moment pour prendre soin de soi, un voyage plus qu’une destination. « Ça y est, on l’a perdu ! »

Dans le prochain épisode, on te raconte comment Alexis dort dans un tiroir depuis qu’il s’est mis au yoga !

Kiss, peace et namaste ! (Dernier mot de licorne pour aujourd’hui)

Clo !

2 Comments

  • Cycy
    Posted 30 avril 2020

    Hello Clo,
    Très cool ton article. Je ne savais pas que tu pratiquais le yoga depuis 3 ans, j’ai commencé l’année dernière avec un prof et j’aimais beaucoup. Plus dur pour moi, de se motiver à la maison et d’être assidue. Mais je vais m’empresser d’ailler voir tes comptes Insta, pour m’y remettre.
    Bisous à tous les deux
    Cycy

    • AlexandClo
      Posted 4 mai 2020

      Coucou Cyrielle 😀

      Merci beaucoup ! Ecoute oui, ça passe vite. C’est vrai que ça peut être difficile de se motiver surtout qu’on ne sait pas toujours comment bien se placer…

      Franchement ces comptes sont top, je les suivais pour la plupart depuis un moment mais je les ai redécouvert depuis le confinement. Si tu veux te faire une meilleure idée, Clio et Caroline font souvent des lives dispos pendant 24h qu’elles mettent ensuite en IGTV. Ils sont vraiment cool !

      Hâte d’avoir ton avis 🙂

      Des bisous de nous 2.

      Clo

Leave a comment

Entrez Captcha ici : *

Reload Image